Vendre votre Or 18k= 43€/g ! Paiement CASH et 0% de taxe ! RDV: (+32) 0470 123 670

Mécanismes de montres : lequel choisir ?

mecanismes de montres
Monsieur David
Monsieur David

Expert de l'achat d'or depuis plus de 30 ans

Les mouvements sont à la montre ce que les battements sont au cœur. Pour fonctionner, toutes les montres en sont munies: ceux-ci animent les aiguilles et font en sorte qu’elles puissent donner l’heure. Dans le monde horloger, il existe les montres à mouvement mécanique à remontage manuel, puis celles à remontage automatique. Mais les plus répandues sont les montres à quartz, dont le mouvement est automatique.

Les montres à mouvement mécanique à remontage manuel

Le mouvement de ces types de montres est sûrement le plus ancien qui ait existé dans le monde horloger. Il s’agit de remonter chaque jour le ressort de la montre en utilisant la couronne. Plus vous la remonterez, plus vous remarquerez que la couronne devient de plus en plus résistante : à ce moment-là, il faut arrêter de la faire tourner car la montre est parfaitement montée. En outre, si vous continuez, vous risquez d’endommager le mécanisme.

En fait, en remontant la couronne, vous êtes en train de comprimer le ressort en spirale. Vous stockez de l’énergie dans le barillet, énergie qui sera progressivement libérée vers les différents rouages de la montre pour la faire fonctionner. Cette énergie permet à votre garde-temps à mouvement mécanique à montage manuel de fonctionner jusqu’à 80 heures, mais cette réserve de marche est difficilement atteinte chez les montres de petits calibre.

Les montres à remontage manuel présentent une certaine contrainte, étant donné que vous ne devez jamais oublier de les remonter. En outre, elles exigent un entretien plus fastidieux et sont d’autant plus très fragiles. Il existe aujourd’hui très peu de fabricants qui y consacrent encore leur temps, car elles sont de moins en moins demandées.

Les montres à mouvement mécanique à remontage automatique

Tout comme les montres à mouvement mécanique à remontage manuel, celles-ci sont dotées d’un mécanisme qui a besoin d’énergie mécanique pour fonctionner. Mais vous n’aurez pas à remonter la couronne pour l’alimenter. Ce sont les mouvements naturels de votre poignet qui font fonctionner ce type de mécanisme.

L’appellation « automatique » dans la montre ne signifie donc pas qu’elle est alimentée par une pile, mais qu’elle n’a pas à être remontée manuellement. La montre est munie d’un rotor ou masse oscillante : il tourne à 360° en fonction des mouvements du poignet et il permet le remontage du ressort du barillet. Pour être plus simple : en bougeant vos poignets, vous faites tourner le rotor et remonter le ressort. Le mécanisme est similaire à celui des remontages manuels : de l’énergie est libérée pour faire avancer les aiguilles.

Pour que la montre puisse donner l’heure, il faut donc qu’elle soit toujours portée au poignet. Si elle s’est arrêtée, il est toujours possible de la ranimer en remontant la couronne de bas en haut. Ce faisant, vous redonnez au mouvement de l’amplitude et à la montre sa précision.

Les montres mécaniques à remontage automatique sont plus pratiques que leurs consœurs à remontage manuel, malgré une différence quasi inexistante dans les prix. Elles ne sont pas toujours précises mais elles restent très vintage.

Les montres à quartz

Les montres à quartz sont quant à elles des montres à mouvement électronique. Leur mécanisme fiable et précis en fait des montres très appréciées et elles sont proposées sur le marché à un coût très abordable.

Les montres à quartz solaire ne possèdent pas de pile, mais sont munies d’un minuscule panneau solaire situé sur le cadran. L’énergie que celui-ci récupère est stockée dans une batterie rechargeable, garantissant à la montre à quartz solaire une autonomie sur plusieurs mois.

Les montres à quartz kinétique ou encore autoquartz, sont quant à elles dotées d’un rotor. Ce dernier génère de l’énergie quand le poignet est en mouvement. L’énergie créée génèrera un courant électrique qui sera stocké dans un condensateur. Une autre particularité de la montre à quartz kinétique est qu’elle présente la fonction batterie faible. Au lieu de trotter toutes les secondes, la petite aiguille ne bougera que toutes les deux secondes. Si vous remarquez qu’elle est en train de ralentir, portez-là et bougez vos poignets !

Rate this post

Ces articles peuvent vous interesser :