palladium metal precieux

Le Palladium, un métal précieux

Le Palladium a le vent en poupe. Ce métal rare et précieux de couleur gris argenté fait partie de la famille des platines. Pour les créateurs de bijoux en quête d’innovation, un éventail de possibilités est réalisable par le biais du palladium. Jugé extrêmement pur, élégant, léger et robuste, le métal précieux palladium donne un effet brillant à des pièces uniques et rares.

Très convoité dans le monde de l’automobile et de la bijouterie, le palladium vaut désormais plus cher que l’or. Dans cet article, les détails sur les caractéristiques et la valeur du palladium.

Qu’est-ce que le palladium ?

Le palladium métal compte parmi les métaux précieux du groupe de platine avec le rhodium, l’iridium, l’osmium, le platine et le ruthénium. Ce métal prend la couleur d’un blanc argenté ou d’un acier brillant. Ses propriétés sont très proches du platine. En effet, le palladium métal, travaillé à froid, se révèle dur et solide. Toutefois, lorsqu’il est recuit, ce métal possède des caractères mous, ductiles et très malléables.

Peu réactif, le palladium est doté d’une forte résistance à la corrosion et à l’oxydation. Classé dans la catégorie des métaux précieux de luxe, ce métal magique est parfait pour le sertissage de toutes sortes de pierres. Le Palladium a, en effet, la capacité de tenir des grandes pierres dans le plus délicat des réglages. Il ne ternit pas à l’air.

Où trouver du Palladium ? Très rare, le palladium ne se retrouve que dans peu de gisements terrestres. Généralement associé au platine ou à d’autres métaux du groupe platine, l’extraction du palladium se fait particulièrement :

-en Australie,

-au Brésil,

-en Russie,

-en Amérique du Nord et du Sud

-dans les dépôts de nickel et de cuivre au Canada et en Afrique du Sud.

Investir dans le Palladium : bonne idée ?

Allié avec d’autres métaux, le palladium révèle une grande dureté et une grande résistance à la corrosion. Ses propriétés chimiques et électriques font de lui un métal de choix C’est la raison pour laquelle on utilise ce métal pour de nombreuses applications clés : les industries, la chimie, la bijouterie, la médecine, l’horlogerie…

Pour information, plus de 80 % de la consommation mondiale de palladium revient à son incorporation dans les convertisseurs catalytiques des voitures. Servant à fabriquer des pots catalytiques de voitures à essence et hybrides, le palladium réduit les émissions polluantes. Comment ? Il filtre les particules dans les pots d’échappement. De ce fait, avec les normes environnementales de plus en plus strictes, la demande en palladium ne peut qu’augmenter d’année en année.

Par ailleurs, la rareté, la pureté et la brillance du palladium lui donnent une valeur sans cesse croissante auprès des bijouteries et des joailleries. 5 % de la production mondiale se consacre à ces derniers. En alliage avec le cuivre, l’argent, l’or ou le platine, le palladium métal sert à fabriquer des couronnes dentaires. 15 % de la consommation mondiale est réservée à la médecine.

Il est clair que le palladium représente un excellent métal d’investissement. À long terme, le rythme de croissance des demandes en Palladium prend une place considérable dans le marché du Pt et du Pd. Par exemple, en 2000, la demande a augmenté de 300 tonnes par an. Preuve irréfutable que le prix du palladium est en constante évolution ces dernières années.

Intimement lié aux activités industrielles, le prix du palladium est très variable. Dans le monde de la bijouterie, son manque de fluidité diminue sa capacité à remplir les sections les plus fines d’un bijou. Bref, le palladium présente quelques inconvénients qui lui valent sa popularité.