Définition : Avers

En numismatique, l’avers est le côté de la pièce qui porte l’effigie ou le dessin essentiel. Dans le langage courant, c’est le côté face. Le contraire de l’avers est le revers. L’avers comporte le plus souvent un symbole de l’autorité qui caractérise la monnaie (profil, blason, symbole fort…). L’avers des pièces de monnaie récentes est parfois assorti au même revers. C’est le cas des pièces commémoratives ou des pièces d’euro, dont les faces sont propres à chaque pays qui les émet.

Origine

Le mot avers désigne la face des objets numismatiques. Le nom français « opposé » est dérivé du latin adversus « tourné » et signifie « qui est en face ». Lors de la description de la pièce, l’avers doit être mis en évidence. Dans le même temps, dans la littérature spécialisée en numismatique, il n’y a pas de consensus sur le côté de la pièce de monnaie à prendre en compte. Le critère principal sur ce sujet est la représentation de la banque qui l’émet. Si ce n’est pas le cas, il est généralement admis de le déterminer par un ensemble d’attributs. Il n’y a aucun problème avec les pièces avec l’image du monarque désignant la face principale. La face avec une image allégorique, comme « Liberté » ou le portrait du Président dans les pays républicains, est aussi la face principale par définition, dans certains cas il n’est pas possible de déterminer quelle est la face principale et quelle est la face secondaire.

Utilisation

En numismatique, le terme « avers » fait toujours référence à la face avant d’une pièce de monnaie. Cependant, les opinions ne sont pas les mêmes quant à savoir quel côté d’une médaille est l’avers et lequel est le revers. Par exemple, les documents officiels, mais aussi les publications désignent la face de valeur uniforme des pièces en euros, qui ont la valeur numérique et l’inscription euro ou principalement des motifs à caractère symbolique national, tel que par avers ou face nationale. Le problème de classification est de plus en plus contourné par l’usage des termes côté image et face de valeur, qui peuvent généralement être clairement attribués aux pièces.

La numismatique

La numismatique est la science qui vise à étudier les monnaies, médailles et jetons anciens et contemporains. Elle est utile à l’histoire comme à l’archéologie, pour lesquels la datation des pièces de monnaie et leur localisation permettent de déterminer les politiques économiques d’une civilisation et plus largement, la politique sociale. C’est aussi une véritable passion pour les collectionneurs amateurs d’art ou d’histoire.

Le profil des collectionneurs de pièces de monnaie

Le savoir se découvre au fil des années et ne constitue en aucun cas un frein à la passion du collectionneur.

On suppose généralement qu’il existe deux types de profils :

– les collectionneurs de pièces de monnaie anciennes, antiques et médiévales : grecques, romaines, byzantins, carolingiens, etc.

– les collectionneurs de pièces modernes : il peut s’agir de pièces du Vatican, du Franc français ou de n’importe quelle pièce de qui a été remplacée par l’euro.

Leurs motivations ?

Plaisir et passion personnelle

Certains collectionneurs basent leur choix sur leur passion, art et culture ou histoire et civilisation, leur préférence dépend aussi du type de collection et peut se limiter aux monnaies, médailles ou disques. Votre collection peut porter sur un thème de représentation, d’animaux, de symboles, de portraits de personnages célèbres. Le numismate peut également choisir pour classer ses pièces selon plusieurs critères, les plus couramment utilisés étant la zone géographique, l’année, la dénomination, le métal et l’état neuf.

Investissement

La numismatique comme forme d’investissement est plus répandue parmi les investisseurs en métaux précieux que parmi les investisseurs sur les marchés boursiers, obligataires et immobiliers afin d’assurer leurs actifs ou leur capital en cas de crise ; ils réalisent des opérations d’investissement intéressantes en termes de rentabilité et de fiscalité. Ces monnaies dites de poche ont été frappées après 1800 et doivent contenir au moins 90 % d’or dans leur alliage.

Découvrez aussi nos articles de Blog