Définition : Pépite

La pépite désigne un module naturel d’or natif. On retrouve souvent les pépites et l’or fin dans les cours d’eau. Elles sont récupérées par extraction sur les zones de dépôt. On retrouve aussi les pépites d’or dans des gisements résiduels en cas d’altération des veines et des filons aurifères. La pépite d’or se forme à partir d’eau en vapeur au sein des sources géothermes via les fissures des roches dures. Les roches érodées sous l’effet des aléas climatiques libèrent aussi de l’or. Ce dernier est sous forme de pépites que l’on retrouve souvent charriée dans un ruisseau compte tenu de la gravité. Ces petits fragments du métal jaune sont patinés par un filon. Ils présentent des signes de polissage.


Les pépites d’or renferment parfois des inclusions de quartz ou d’autres éléments de matrice filon. De façon générale, une pépite or naturelle possède une pureté de 20,5 à 24 carats, soit 83 à 93 % en masse. En Australie, la plupart des pépites sont de 23 K, mais on retrouve aussi de pépite or de 24 K. Le degré de pureté des fragments d’or peut être évalué par leur couleur. En effet, plus la pépite d’or est jaune, plus sa teneur en or sera plus élevée. La plupart des pépites d’or sont constituées de 85 à 95 % d’or pur. Les fragments d’or en latérite peuvent être noirs ou rougeâtres. Les pépites de quartz sont souvent recouvertes de blanc. Celles qui ne sont pas considérées comme de qualité joaillière sont vendues après les avoir fondues. Les pépites d’or sont rares. Le prix de la pépite or peut être deux fois le prix de l’or. La valeur d’une pépite d’or est estimée à plusieurs centaines d’euros.

Découvrez aussi nos articles de Blog