Définition : Millésime

En numismatique, le mot millésime désigne l’année d’émission d’une pièce de monnaie. En fonction des pays, millésime monnaie peut correspondre à l’année d’émission de la pièce ou son année de frappe. Il faut toutefois préciser que le millésime ne correspond pas toujours à la date d’émission de la pièce. En effet, les pièces de monnaie de France peuvent être refrappées avec un millésime différent de l’année de frappe. C’est le cas des pièces de type de 20 Francs Marianne et 20 Francs Napoléon qui ont été fondues pour être refrappées dans les années 50. Ces dernières ont été à l’origine frappées de 1907 à 1914. Ces pièces refrappées sont connues sous le terme de « refrappe Pinay ». Malgré cette refrappe, le millésime de ces pièces est compris entre 1907 et 1974, car les coins utilisés à l’occasion de cette refrappe sont ceux d’origine.


Les pièces refrappées présentent généralement les mêmes caractéristiques que les anciennes pièces refondues, mais la proposition du métal de fabrication peut être revue légèrement à la basse. Par exemple, les refrappes Pinay renferment environ 900,39 millièmes d’or tandis que les anciennes pièces contiennent environ 902,63 millièmes d’or. Il est possible de reconnaître une pièce de monnaie de Paris en or qui a été refrappée. En effet, sa couleur serait un peu plus rougeâtre, à cause de la présence moindre d’or. L’État peut parfois se lancer dans des opérations de refrappes de pièces pour des raisons économiques. La refrappe des années 50 visait à renflouer les stocks d’or qui ont été vidés par la Seconde Guerre mondiale.

Découvrez aussi nos articles de Blog