RACHAT D’OR 18K= 58€/grPAIEMENT CASH ET 0% DE TAXE !

NOUS RECEVONS UNIQUEMENT SUR RDV au +32 (0)496 100 755

FERMé ce vendredi 21/06 et dimanche 23/06

Reouvert a partir de lundi 24/06

Vendez votre or au meilleur prix du marché - 18K = 58€/Gr - Paiement cash

Certificat or, l’essentiel à savoir

Autrefois, le « Certificat or » était un document attestant la propriété d’or. Il était possible de l’échanger contre une certaine quantité d’or. Il est identique aux premiers billets de banque.

 De 1863 à 1933, aux États-Unis, les billets de banque devaient être garantis par de l’or pour en assurer la valeur.

Au XVIIe siècle, des Certificats or étaient délivrés par des orfèvres de Londres et d’Amsterdam aux clients qui déposaient de l’or chez eux. Ces certificats d’or ont pour valeur la preuve de propriété de l’or. Au fil du temps, les certificats ont été transférés de main en main, tout comme un paiement en espèces, sans avoir à déplacer l’or.

De nos jours, le terme « Certificat or » fait référence à un produit financier que le banquier propose à ses clients qui souhaitent faire des investissements dans l’or. L’or représentant une valeur sûre en terme de placement.

L’or non alloué, définition

Selon la réglementation bancaire en vigueur, une banque est tenue de détenir une partie de ses actifs sous une forme facilement convertible en liquidité en cas de crise.

L’or étant une valeur sûre, facilement monnayable, convient particulièrement à ce besoin.
Lorsqu’un client effectue un dépôt d’argent auprès de son agence bancaire, il devient de ce fait créancier de la banque. Cette dernière lui doit donc de l’argent. Le même scénario est valable quand un client achète un certificat or, car la banque lui doit de l’or sans pour autant en être le propriétaire.

La vente de Certificat or est très bénéfique pour la banque. En effet, lorsqu’un client achète un Certificat or, la banque gagnera sur deux points : elle empochera une commission sur la vente de l’or, mais en même temps cet or sera ajouté à ses réserves. Ce qui lui permettra d’augmenter ses pouvoirs spéculatifs sur le marché. Et lui permettra de générer des bénéfices supplémentaires avec l’avoir de son client.

Inconvénients

Le client a tendance à penser que son Or est en sécurité à la banque et que son placement en Certificat or est une valeur sûre. Cependant, vu que celui-ci est utilisé par la banque comme garantie dans ses positions spéculatives, si elle venait à faire faillite, le client pourrait tout perdre avec elle.

Il y a d’autres problèmes avec ce type d’investissement. C’est le cas du « certificat 100 % or » de la BNP Paribas qui stipule que cette dernière peut procéder au remboursement de son créancier avec un préavis de 10 jours ouvrés. Ainsi, si nécessaire, la banque peut vendre la position de son client sans le consentement de celui-ci et selon ses propres convenances.

Afin de s’assurer qu’un certificat or émis est soutenu par son équivalence en or, le moyen le plus sûr est de le céder. En effet, les certificats peuvent être dupliqués et falsifiés facilement comme les billets de banque. Ce qui constitue un risque non négligeable, surtout lorsqu’un client projette d’investir dans l’achat de Certificat or dans le but d’éviter la fluctuation et la dévaluation monétaire.

L’or alloué

Il est nécessaire, avant de procéder à l’achat d’or auprès de sa banque ou de toute autre institution financière, de s’assurer d’obtenir un certificat de propriété. Il doit y figurer le nom et prénom ainsi que le numéro de série des lingots d’or correspondant à son achat. Ceci garantira la sécurité de l’investissement. En même temps, le propriétaire du certificat peut être sûr qu’il n’y a aucun intermédiaire entre lui et son or.

Découvrez aussi nos articles de Blog

Démarrer WhatsApp
Bonjour !
Je suis David, comment puis-je vous aider ?