Les missions du Conseil mondial de l’or (CMO) ou World Gold Council (WGC)

Ayant son siège à Londres, le World Gold Council, fondé en 1987 est le représentant officiel de l’industrie d’exploitation minière occidentale. Elle a également des bureaux en Inde, en Chine, à Singapour et aux États-Unis.

John Reade et Juan Carlos Artigas dirigent cette association à but non lucratif qui regroupe à ce jour les 30 plus grosses compagnies d’exploitation minière mondialement connues.

Malgré son envergure, le CMO ne représente pas le secteur minier dans son ensemble. Il existe d’autres syndicats tels que la China Gold Association, fondée en 2001 par l’État chinois. Même si le CMO compte 3 membres asiatiques, il représente surtout l’exploitation minière occidentale.

Les objectifs du Conseil mondial de l’or (CMO)

Le Conseil mondial de l’or se donne 3 objectifs principaux :

La promotion de l’or

La CMO effectue un travail constant pour promouvoir l’or auprès des investisseurs particuliers et institutions en tant que classe d’actifs. Elle assure également la communication avec les banques centrales, les fonds souverains, les fonds de pension, les compagnies d’assurance, les sociétés de gestion de patrimoine, les gestionnaires de patrimoine immobilier, les conseillers immobiliers et les fournisseurs d’indices boursiers (tels que GDX ou HUI).

À cet effet, de nombreuses publications, données statistiques et articles ont été publiés afin de mettre en exergue les qualités de l’or telles que sa « valeur constante », « sa rareté » qui ne l’empêche pas d’être très liquide, son rôle de valeur refuge en période d’incertitude, sa qualité de classificateur de risque indépendant, sa fonction de couverture contre la dévaluation de la monnaie fiduciaire.

En plus de la recherche financière et de l’éducation, le CMO a travaillé très spécifiquement pour démocratiser l’investissement dans l’or.

L’amélioration des normes du secteur

Dans le but d’assurer l’intégrité, la transparence et la confiance dans les transactions, la CMO travaille dans l’amélioration de normes environnementales, comptables, etc. qui réglementent le secteur. Des conseils, des recherches et des outils ont été mis en place à cet effet.

Depuis quelques années, le respect des normes environnementales a surtout été mis en avant.

L’amélioration des rapports avec les pouvoirs publics

Le CMO travaille de manière à soigner les relations entre l’industrie d’exploitation minière et les pouvoirs publics sur le plan international. Ceci dans le but d’inciter les pouvoirs publics à promouvoir une politique favorable à l’investissement dans l’or.

Toute la chaîne de création de valeur est stimulée de manière à ce que la demande d’or évolue constamment.

Et force est d’admettre que le CMO a eu une influence non négligeable sur le marché de l’or. Au cours des 20 dernières années, l’organisation a contribué à deux transformations fondamentales dont la libéralisation du marché de l’or en Chine et la démocratisation des besoins d’investissement en Occident par le biais de son rôle d’organisateur et sponsor du SPDR Gold Shares (GLD) créé en 2004. C’est le premier et le plus gros tracker d’or au monde.

Les activités du CMO ne se limitent pas à l’Occident. Il a également stimulé des plans de collecte d’or en Inde et en Chine ainsi que dans d’autres pays asiatiques.

Le CMO a contribué activement à la démocratisation de l’investissement dans l’or en rendant accessible à tous ceux qui s’y intéressent les informations nécessaires à cet effet.

Compte tenu du fait que le CMO soit une association à but non lucratif, toutes ses activités sont entièrement financées par les contributions financières de ses trente membres. Cependant, toutes les actions entreprises sont mises en œuvre afin de stimuler à la hausse la demande d’or globale et donc profiter principalement aux très grandes entreprises minières.

Découvrez aussi nos articles de Blog