Notions sur le cours de l’or

La mise en place du concept de « cours de l’or » est assez récente. Durant des siècles, son prix a été défini de manière arbitraire. Aujourd’hui, le cours de l’or est fixé selon « La valeur financière de l’or sur les marchés financiers ». Comme beaucoup d’autres actifs, le prix de l’or est déterminé par ses propres cours.

Le contexte historique

Autrefois, le principe du « bimétallisme » était pratiqué pour fixer le prix de l’or. Cependant, il a été abandonné en 1844 par la Grande-Bretagne, suivi par l’Allemagne et la plupart des pays européens quelques années plus tard. La notion de « l’étalon-or » a été mise en place pour le remplacer par crainte d’une crise économique.

À cette époque, la mondialisation des échanges commerciaux était déjà en marche. La différence par rapport à la conjoncture actuelle était la lenteur dans le flux d’informations. En conséquence, le commerce mondial impliquait la fixation des taux de change entre les monnaies nationales et l’or. Ces derniers servaient également à fixer les taux de change des devises.

En 1934, le « Gold Reserve Act » a été instauré et le prix de l’once d’or était fixé à 35 dollars. « L’étalon-or » a été abandonné engendrant ainsi une grande fluctuation du prix de l’or.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les accords de Bretton Woods ont été signés de manière à assurer la paix et la reconstruction après-guerre. Ces accords ont donné naissance au FMI, Fonds Monétaire International, et à la BIRD, Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement, devenue la Banque Mondiale aujourd’hui. À cette époque, les États-Unis centralisant les réserves d’or, toutes les devises des autres pays étaient indexées par rapport au dollar qui était à son tour indexé sur l’or.

En 1973, la guerre opposant le Vietnam et les États-Unis ainsi que premier choc pétrolier a mis fin aux termes des accords de Bretton Woods. L’or a cessé d’être la référence en terme de parité de la monnaie nationale. C’est ainsi qu’est né le « cours de l’or » que nous utilisons actuellement. Les fluctuations de prix sont devenues plus importantes. Ainsi, le statut de valeur refuge de l’or est devenu plus évident. L’année 1979 a vu une flambée sans précédent des prix de l’or ainsi qu’une autre crise pétrolière. 30 ans plus tard, un autre pic du prix de l’or sera observé suite à la crise économique mondiale de 2007.

Le concept de valeur refuge veut que le métal précieux soit un investissement sûr et fiable en temps de crise. Puis les investisseurs se sont détournés des investissements jugés plus risqués, se tournant vers des valeurs refuges.

Fixation du cours de l’or

Aujourd’hui, le cours de l’or est fixé quotidiennement par une forme de cotations appelée fixing. Il est fixé de manière à satisfaire les offres et demandes sur le marché. Le cours sera révisé jusqu’à ce qu’un équilibre soit atteint entre le nombre de lingots à vendre et à acheter.

Le marché global de l’or est ainsi regroupé tout en ayant une perception générale de l’offre et de la demande. Le cours de l’or était fixé par le London Gold Fix jusqu’en mars 2015. Le LBMA Gold Price (London Bullion Market Association) prendra ensuite la relève. Cependant, c’est l’ICE Benchmark Administration (IBA) qui leur fixe le support et la méthodologie employés par le LBMA. Le cours de l’or varie deux fois dans la même journée. Le premier cours est annoncé le matin à 10 h 30 et le second à 15 h. Le cours annoncé en dollar est converti en euro sur la base de l’unité de mesure officielle de l’or qui est l’once Troy. Un once Troy correspond à 31,10 g.

Découvrez aussi nos articles de Blog