RACHAT D’OR 18K= 58€/grPAIEMENT. CASH ET 0% DE TAXE !

NOUS RECEVONS UNIQUEMENT SUR RDV au +32 (0)496 100 755

Vendez votre or au meilleur prix du marché - 18K = 58€/Gr - Paiement cash

Définition du terme « Prime des pièces d’or »

Pour fixer le prix d’une pièce en or, son poids en or et le cours de l’or sont les facteurs à prendre en compte. Cependant, deux pièces de même poids peuvent avoir deux valeurs différentes. On appelle cette différence la prime des pièces d’or. C’est la différence entre le prix d’une pièce selon son poids en or, appelé aussi valeur spot, et son prix de vente négocié sur le marché.  

Une pièce, selon son poids en or, peut valoir par exemple 500 euros, mais vendu à 600 euros sur le marché. La différence de 100 euros représente la prime. Elle est traduite en pourcentage selon la formule ([prix de la pièce d’or – valeur en or]/valeur en or) x 100.

Acheter des pièces d’or à des fins d’investissements et profiter de la prime des pièces d’or est une pratique courante. En effet, il s’agit de spéculer sur une prime qui peut tout aussi bien flamber ou disparaitre du jour au lendemain. Cependant, la pièce conservera toujours sa valeur spot. Certaines pièces ont vu leurs primes doubler en peu de temps. 

Les caractéristiques de la prime des pièces d’or

La prime des pièces d’or varie selon plusieurs facteurs. Le premier facteur qui influe sur la prime est l’état de l’offre et de la demande sur le marché. Si l’offre est inférieure à la demande, la valeur de la pièce augmentera significativement. Par contre, si l’offre est supérieure à la demande, la prime pourra baisser, voire être négative.

L’état de conservation de la pièce influe également sur son prix. Une pièce ayant gardé son velours de frappe d’origine et ne présentant aucune trace de rayure ou d’usure aura toute sa prime. Dans le cas contraire, elle pourra être sujet à une décote de 4 à 10 % voire être négative. Toutefois, une pièce mal conservée pourra toujours se revendre suivant son poids en or pour être refondue.

Par ailleurs, plus une pièce est rare, plus sa prime est importante. En effet, certaines pièces millésimes ont été frappées en nombre limité. Elles constituent plus des pièces de collection que des pièces d’investissement.

L’atelier de frappe d’une pièce peut également jouer sur la prime de celle-ci. En effet, un même modèle frappé à Bordeaux est plus rare et plus recherché qu’une pièce frappée à Strasbourg.
Par ailleurs, les pièces d’or de petite taille, plus difficiles à produire, bénéficient d’une prime plus élevée que les pièces de taille normale et grande.

Les avantages de la prime des pièces d’or

Il existe quelques pièces très appréciées par les investisseurs français. Les Napoléon en font partie, car ils permettent de bénéficier d’une belle prime. Il y a également les pièces telles que la Napoléon 1er, la Napoléon III, la Marianne Coq, la Louis Philippe ou encore la Bonaparte. Les primes de ces deux dernières pièces sont élevées. On en trouve rarement vendus au prix spot. Par contre, la Napoléon III et la Marianne Coq sont recommandées pour les investisseurs. En effet, leurs valeurs augmentent incontestablement durant les périodes de crise financière, mais sont stables quand les marchés financiers se portent bien. Il est intéressant de les revendre quand leurs primes sont au plus haut durant les périodes de crise.

Pour les pièces Napoléon, le type et l’année de frappe influent sur la prime. En effet, pour des raisons historiques, la prime de la pièce d’or Napoléon III tête laurée est plus élevée que celle de la Napoléon III tête nue.

L’évolution du marché est imprévisible. De ce fait, il est judicieux de rester informé en permanence afin de pouvoir acheter ou vendre au moment opportun en fonction de l’évolution de la prime. À titre d’exemple, en 2008, la prime du demi-Napoléon a atteint 100 % de sa valeur spot.

Découvrez aussi nos articles de Blog

Démarrer WhatsApp
Bonjour !
Je suis David, comment puis-je vous aider ?