Comment reconnaître une pièce de monnaie « fleur de coin »

Un numismate bien initié sait pertinemment que la pièce de monnaie « fleur de coin » est une perle rare à chercher absolument.

Il est évident que ces pièces de monnaie en parfait et bien conservés constituent une valeur sûre avec le temps. Toutefois, il n’est pas aisé pour numismate peu expérimenté de reconnaître une pièce de monnaie « fleur de coin ».

Les caractéristiques d’une pièce de monnaie « fleur de coin »

Au premier coup d’œil, la pièce de monnaie « fleur de coin » a bien conservé son brillant d’origine, appelé également « patine d’origine » ou « velours de frappe ». Cet aspect visuel impeccable est essentiel pour pouvoir classer la pièce dans la catégorie des « “fleur de coin” ». La pièce « fleur de coin » ne s’est pas oxydé et n’a pas terni dans le temps. Elle ne comportera absolument aucune rayure, ni avoir subi un choc. En résumé, elle doit être parfaite, car aucun défaut, même minime, n’est toléré.

Les numismates expérimentés connaissent bien ces conditions de classification des pièces « fleur de coin ». Toutefois, certains collectionneurs essayent de convaincre les acheteurs non avertis, en vendant quand même des pièces comportant des petits défauts, et en les faisant passer pour des pièces « “fleur de coin” ».

Il y a deux explications à cela : la première est que le numismate est peu informé sur les conditions réelles de classifications des pièces « fleur de coin ». En considérant l’aspect bien brillant et peu usé de sa pièce, il évalue sa pièce comme étant parfaite. Or, même une petite rayure la disqualifie. La seconde raison est la mauvaise foi. Étant donné que les pièces « fleur de coin » sont très recherchées et se vendent à un prix élevé par rapport aux catégories inférieures.

Conseils utiles avant achat

Afin d’éviter de se faire tromper, voici quelques conseils à prendre en compte avant l’achat d’une pièce de monnaie « fleur de coin ».

Si la vente de la pièce est sur une bourse numismatique, au marché aux puces ou dans un salon spécialisé à la vente des pièces de monnaie de collection, munissez-vous d’une loupe numismatique. Vous ne raterez aucune rayure, trace de choc, aussi petite soit-elle, sur la pièce en question.

Si la vente se fait par internet, ce qui est courant de nos jours, il faut être plus réfléchi. Il est courant de trouver des pièces qualifiées par le vendeur comme pièce « Fleurs de coin ». Le plus prudent est de demander plusieurs photos très nettes de la pièce prise sous tous les angles. Et là encore, l’acheteur n’est pas à l’abri d’éventuelle possibilité de falsification de la part d’un vendeur malveillant. Si la vente a été conclue et que la pièce s’avère être de qualité modeste, ne pas hésiter à recontacter le vendeur pour un retour et un remboursement.

Avant de se lancer dans la numismatique, le premier conseil à prendre en compte est de bien s’informer. Il est important de prendre le temps de bien connaitre les critères de classification de vraies pièces « fleur de coin » pour ne pas prendre le risque de se faire duper par un vendeur malhonnête.

La prudence doit également être de mise. En effet, quels que soient les éloges publicitaires d’un vendeur sur son produit, il est toujours sage de voir soit même la pièce et de faire sa propre évaluation de la qualité offerte si elle correspond effectivement à la classification donnée. Ceci évitera à l’acheteur de perdre du temps et de l’argent inutilement.

Les pièces « fleur de coin » sont rares et très recherchées. Leur prix de vente est également onéreux par rapport aux autres qualités. Ce qui représente un investissement financier non négligeable.

Découvrez aussi nos articles de Blog