Définition : FMI

Le FMI a été fondé en juillet 1944, lors de la conférence des Nations Unies à Bretton Woods. Les 44 pays qui y ont été présents ont voulu établir un cadre de coopération économique internationale pour éviter une récurrence des dévaluations compétitives qui ont contribué à la crise économique des années 1930.

Le Fonds monétaire international ou FMI s’efforce d’assurer une croissance et une prospérité durables pour l’ensemble des 190 pays membres. À cette fin, il soutient les politiques économiques qui favorisent la stabilité financière et la coopération monétaire, qui sont essentielles pour la productivité, la création d’emplois et le bien-être économique. Le FMI est gouverné par ses pays membres et est responsable devant eux.

Le FMI a trois missions importantes : promouvoir la coopération monétaire internationale, promouvoir l’expansion du commerce et la croissance économique et décourager les politiques économiques qui pourraient nuire à la prospérité. Pour mener à bien ces missions, les pays membres du FMI travaillent entre eux et avec d’autres organisations internationales pour améliorer la vie de leur population.

Les caractéristiques du FMI

Depuis 1976, le rôle défini du FMI est principalement d’aider les pays en difficulté financière. Lorsqu’un pays fait face à une crise financière, le FMI accorde des prêts à ce pays pour assurer sa solvabilité et éviter l’éclatement d’une crise financière.
Dans l’ensemble, et conformément à ses autres objectifs, le FMI est chargé d’assurer la stabilité du système financier international.

Il est le dernier recours responsable de la liquidité du système financier international, pour éviter de bloquer les échanges et de propager à l’ensemble du système (risque systémique) des problèmes temporaires sur la solvabilité d’un certain pays ou d’un certain centre. C’est une sorte de « banque centrale des banques centrales et des trésors publics ».

Dans le cadre des prêts accordés par le FMI, le FMI doit assurer à ses contributeurs la bonne utilisation des fonds alloués à un pays déterminé. Il ne s’agit pas seulement de retarder la crise en apportant une aide monétaire temporaire, mais d’utiliser le répit accordé par le prêt pour corriger les causes structurelles des difficultés économiques. Le FMI impose donc aux pays emprunteurs de proposer les politiques économiques qu’il préconise : des « politiques d’ajustement structurel ». Enfin, les trois missions principales du FMI sont :

  • d’accorder des prêts aux pays en difficulté financière ;
  • de conseiller les États membres sur leurs politiques économiques ;
  • de fournir une assistance technique et offrir une formation aux États membres qui en ont besoin.

 

Les avantages du FMI

Le FMI soutient les pays membres de plusieurs manières.

Pour ses États membres, il fournit des prêts

Sa fonction la plus importante est sa capacité à fournir des prêts aux États membres qui ont besoin de plans de sauvetage. Le FMI peut assortir ces prêts de conditions, y compris des politiques économiques réglementées, auxquelles les gouvernements emprunteurs doivent se conformer.

Il comble les déficits

Si un pays a une balance des paiements déficitaire, le FMI peut intervenir pour combler le déficit.

Il offre un support technique et une assistance

Il sert de conseil aux pays qui tentent d’adopter une nouvelle politique économique. Il publie également des articles sur de nouveaux sujets économiques.

Les sceptiques pensent qu’un pays en crise financière peut demander un renflouement du FMI, mais il n’est pas clair si le pays est en crise, car ils ont déjà pris de mauvaises décisions politiques pour savoir que le soutien du FMI agira comme un filet de sécurité.

Découvrez aussi nos articles de Blog