Définition : Graveur général des monnaies

En France, le graveur général conduit le service de gravure et réalise les principaux outils monétaires, poinçons, matrices d’estampage et tubes de fer pour la fabrication des monnaies et des médailles ainsi que les poinçons et les cornes.

À une époque où la monnaie était frappée dans de nombreux ateliers, à Paris comme en province, le rôle du graveur était généralement de créer le dessin initial de la monnaie ainsi que les poinçons servant à fabriquer les moules pour la frappe de la monnaie. Il transmettait ces poinçons aux graveurs de chaque atelier.

C’est Henri II qui fonde en 1547, dès la première année de son règne, l’office du graveur général. Le premier des graveurs en général fut Marc Bêchot.

La fonction générale de graveur a été supprimée le 1er mars 2001. La fonction première de graveur de la monnaie est désormais assurée sous le titre de chef du service de gravure.
Le titre de graveur général a été réactivé en juillet 2020.

Les caractéristiques du graveur général des monnaies

À chaque matière correspond une technique de gravure que le graveur doit maîtriser. Sur métal, par exemple, il reproduit des dessins sur papier. Il utilise l’impression taille-douce, un processus où les motifs sont gravés directement sur une feuille de métal. Sur la pierre, en revanche, il crée des motifs décoratifs ou des inscriptions.

En plus d’être technicien, un graveur doit être capable de lire et de dessiner des croquis et des plans, de sélectionner et de sélectionner différents outils (burin, meuleuse circulaire, etc.). Il est responsable de la sélection des supports appropriés et doit s’assurer que son travail est terminé.

Le graveur doit être capable de concevoir des produits de grande série, quels que soient le matériau (bijoux, monnaies, médailles) et la technique utilisée.
Pour être un graveur de monnaies, il est important de détenir certaines compétences et qualités : 

  • maîtriser des techniques de gravure et des techniques de dessin
  • avoir des connaissances des métaux  
  • être précis et minutieux
  • avoir une sensibilité artistique
  • être patient tout en ayant le sens du détail
  • avoir une bonne forme physique

Les avantages d’un graveur général des monnaies

Le métier de graveur général de monnaies est très passionnant. Il marie la technicité avec la créativité. Aussi, cette profession apporte une grande autonomie dans afin de réaliser parfaitement les tâches.
Le salaire d’un graveur se rapporte à son expérience et de son employeur. Il a tourné autour du SMIC pour une première place puis a grandi jusqu’à atteindre une moyenne de 2500 € mensuels tout au long de sa carrière.
Chez certains employeurs réputés, les salaires peuvent dépasser le seuil de 3 000 € par mois.
Les revenus des graveurs indépendants sont plus variables, car ils dépendent de leurs clients.

Dans un atelier artisanal, un graveur expérimenté peut assumer plus de responsabilités et occuper des postes d’encadrement (notamment en tant qu’apprenti).

Il peut également prétendre à une formation complémentaire pour acquérir la maîtrise de nouveaux matériaux.
Cependant, le développement professionnel du graveur comprend souvent la création et le démarrage de sa propre opération artisanale. Ils doivent donc développer des compétences commerciales, managériales et administratives.

Découvrez aussi nos articles de Blog