La pièce d’or de Napoléon 3

Investir dans l’or en achetant des pièces d’or permet d’allier l’utile à l’agréable. Parmi les pièces d’or les plus célèbres, on retrouve Napoléon, la pièce d’or emblématique et préférée des Français.

Caractéristiques

 Napoléon est une pièce d’or titrant 900 ‰, ce qui en fait une pièce d’or très solide. Le titrage des 20 francs Napoléon a été décidé de cette manière, car la pièce d’or a été conçue pour être largement échangée. Cette pièce d’or pèse 6,45 g pour une contenance de 5,81 g d’or pur. Il a un diamètre de 21,10 mm et une épaisseur de 1,31 mm.

Le couvre-chef Napoléon III primé 20 Francs est l’un des diadèmes les plus populaires de Napoléon. La série a été frappée à 85 344 950 exemplaires entre 1861 et 1870.

 Avers

Au revers de la pièce se trouve une lime de l’Empereur Napoléon III, couronnée d’une couronne de laurier. Il y a aussi un ruban qui pend sur les épaules de l’empereur. Le dessin du revers de la couronne de 20 francs Napoléon III a été peint par le graveur Albert Désiré Barré (18 181 878). Son nom complet peut être lu sous le profil de l’empereur, et les mots « Empereur Napoléon III » entourent son visage.

Revers

On y trouve les symboles impériaux. L’aigle, la couronne, le manteau royal ainsi que la croix de la Légion d’honneur sont attachés avec la lettre N à Napoléon. On distingue aussi le sceptre et la main de justice. Autour des armoiries françaises, en arc de cercle, apparaissent les mots « Empire français ». Les valeurs monétaires sont placées de part et d’autre de la pièce, « 20″ à gauche « FR » à droite. Au bas de la pièce d’or se trouve l’année et une lettre devant la date indique l’atelier.

Le slogan « DIEU PROTEGE LA FRANCE » est gravé sur la tranche de la pièce.

Emission de 20 francs Napoléon III

Les pièces de 20 francs Napoléon III ont été frappées avec deux Monnaies françaises : Paris (A) et Strasbourg (BB).

 

Année de frappe

Atelier

Tirages

1861

A

Inconnu

1861

BB

2 607 000

1862

A

1 423 000

1862

A

4 826 000

1862

BB

2 907 000

1863

A

3 920 000

1863

BB

4 753 000

1864

A

7 059 000

1864

BB

3 323 000

1865

A

2 951 000

1865

BB

3 088 000

1866

A

6 992 000

1866

BB

6 979 000

1867

A

2 923 000

1867

BB

4 516 000

1868

A

9 281 000

1868

BB

4 829 000

1869

A

4 046 000

1869

BB

7 317 000

1870

A

865 000

1870

BB

1 853 000

 

Histoire de cette pièce

Le 20 francs Napoléon III a été frappé sous le Second Empire. La plupart des pointes de la couronne de Napoléon III ont été refrappées jusqu’en 20 072 008. L’une des raisons en était le fait que la pièce était en grande circulation lorsqu’elle existait en France.

Les Français se sont tellement désintéressés de cette pièce qu’elle était moins chère qu’un lingot d’or et sa prime était même négative.

Bien que la pièce de 20 francs Marianne Coq soit encore une pièce plus recommandée pour investir dans l’or comme pièce de monnaie, la couronne de 20 francs Napoléon III reste un excellent investissement. De plus, cette pièce d’or bénéficie d’une prime supérieure de 20 francs Marianne Coq (avec prime nulle), ce qui la rend plus attractive, car elle permet de bénéficier de l’effet de levier potentiel lors de la revente et ainsi d’amplifier son devenir plus-value.

Découvrez aussi nos articles de Blog