Définition : Un numismate

Il est important de faire la distinction entre la numismatique des pièces d’investissement. Le lingot est un placement financier sûr basé sur la qualité du métal précieux, alors qu’un numismate se permettrait de collectionner toutes sortes de pièces. Qu’il s’agisse d’une collection de plaisirs simples ou d’une véritable passion pour les monnaies rares et historiques, chacun peut se faire sa propre idée de la numismatique.

Différence entre pièce d’investissement et pièce numismatique

Toutes les pièces sont liées à la numismatique, l’étude de l’histoire d’une pièce de monnaie. Cependant, il existe deux types de pièces d’or ou d’argent : les pièces d’investissement et les pièces de collection également appelées pièces de paralysie. D’un point de vue investissement en Or et Argent, les pièces après 1800 sont intéressantes, car elles ont une pureté en métaux précieux plus élevée que les pièces de collection. Les pièces sans poison sont considérées comme rares et ne sont pas boursables. Leur valeur n’est pas basée sur le prix de l’or ou de l’argent et ce ne sont pas des pièces échangeables. Parmi les pièces d’or françaises les plus recherchées, on compte les 20 Francs Coq Marianne ou 20 Francs Napoléon.

Numismatique, les grands noms

Le nom numismatique vient du mot grec « Nomisma » qui signifie pièce de monnaie. De nombreux personnages historiques ont été captivés par la beauté de ces pièces et sont devenus des collectionneurs, parmi lesquels on voit :

– Pétrarque : Poète italien de la Renaissance (1304 – 1374)

– Le pape Paul II : Religieux italien (1417 – 1471)

– Christine de Suède : Reine de Suède (1626 – 1689)

– Georges III : Roi du Royaume-Uni (1738 – 1820)

– William Hunter : Médecin écossais (1718 – 1783)

– Victor-Emmanuel III : Roi d’Italie (1869 – 1947)

Aujourd’hui, de nombreuses collections sont à couper le souffle et certaines se trouvent désormais dans les musées les plus célèbres du monde.

Qui sont les numismates ?

Le savoir se découvre progressivement au fil des années et n’étouffe en rien la passion des collectionneurs.

Profil de collectionneur

Deux types de documents sont généralement considérés :

– les collectionneurs de monnaies antiques, antiques et médiévales : grecques, romaines, byzantines, carolingiennes, etc.

– les collectionneurs de monnaies modernes : il peut s’agir de la monnaie du Vatican, le franc français, soit toutes les devises remplacées par l’euro.

Leur motivation

– plaisir personnel et passion

Certains collectionneurs orientent leurs sélections vers la passion, l’art et la culture, ou l’histoire et la civilisation. Leurs préférences dépendent également de la nature de la collection et peuvent se limiter aux pièces, médailles ou jetons. De même, leur collection peut comporter des thèmes représentatifs, des animaux, des icônes, des portraits de personnages célèbres ; les numérologues peuvent également choisir de classer leurs pièces selon divers critères, les plus couramment utilisés étant la zone géographique, l’année, la dénomination, le métal et la monnaie.

– Investissement

La numismatique en tant que véhicule d’investissement est plus populaire parmi les investisseurs en métaux précieux que les investisseurs sur les marchés boursiers, obligataires et immobiliers. Certains collectionneurs voient leurs pièces cotées en bourse comme une valeur refuge capable d’assurer leurs actifs ou leur capital en cas de crise ; ils font des investissements intéressants en termes de bénéfices et d’impôts. Ces pièces dites portables ont été frappées après 1800 et doivent contenir au moins 90 % d’or dans leur alliage.

Découvrez aussi nos articles de Blog