Définition: Or 24 carats

L’or est le métal précieux le plus courant en joaillerie, plus que le platine. La demande française de bijoux en or massif est 6 fois supérieure à celle de bijoux en platine. Compte tenu des prix respectifs de ces métaux précieux, l’indice de pureté de l’or — ou du platine — des alliages utilisés pour fabriquer des bijoux a un impact important sur leurs prix. Leur pureté est exprimée en carats ou en partie pour mille (mesure officielle française).

Attention, ne confondez pas le carat utilisé par les bijoutiers pour les diamants avec une unité de masse utilisée pour mesurer les pierres précieuses.

Un carat (diamant) équivaut à 0,2 gramme, un carat de bijoutier indique le pourcentage de métal pur dans l’alliage d’or, de platine ou d’argent utilisé pour fabriquer des bijoux.

Un carat de bijoutier équivaut à 1/24° du poids total de l’alliage considéré.

En effet, pour une gemme en or 18 carats qui s’appelle encore officiellement 750 parties pour mille or, cela signifie qu’elle est composée de 18 parties (en masse) d’or pur et de 6 parties d’autres métaux.

Comme vous l’avez déjà compris, ce carat de joaillier est une façon à l’ancienne d’exprimer le pourcentage de métal précieux dans un alliage.

Objectif de l’alliage de l’or avec d’autres métaux

Comme pour tous les alliages, l’objectif est d’améliorer les propriétés du métal de base. L’or

est un métal précieux c’est-à-dire qu’il résiste à la corrosion et ne s’oxyde pas dans l’eau ou l’air (ainsi sa couleur jaune persiste), de plus, il est très ductile donc il est facile à travailler.

L’inconvénient est qu’à l’état pur il résiste mal aux sollicitations mécaniques.

Ainsi, une gemme d’or pur (donc 24 carats) est bonne, mais se déformera facilement lors d’un faux mouvement ou d’un choc. C’est pourquoi on aurait tendance, vers la fabrication artisanale d’un bijou en or 24 carats, à lui donner un design géant pour compenser la ductilité du métal pour pouvoir résister aux coups et aux chocs.

C’est pour cette raison qu’il est associé à d’autres matériaux qui lui conféreront une résistance mécanique exceptionnelle sans altérer ses autres propriétés physiques bénéfiques (matériau noble et malléable).

Ainsi, l’or 18 carats (poids d’or pur de 75 carats) est le plus précieux des alliages d’or massif utilisés dans les bijoux conventionnels. L’or

14 carats (or pur de 58,4 poids) est le plus souvent trouvé, car il est beaucoup plus abordable que l’or 18 carats tout en gardant la couleur jaune très proche.

Enfin, l’or 9 carats (poids d’or pur de 37,5 carats) est l’alliage d’or le plus abordable sur le marché de la joaillerie.

Or pur

L’or pur à 100 % n’existe pas. Le terme or pur est relativement ambigu, car il est utilisé pour les lingots d’une pureté d’or d’au moins 99,5 %. Il faut savoir que l’or pur à 99,99 % n’a été produit pour la première fois qu’en 1979 par le bureau de la Monnaie royale canadienne.

Évaluation d’un carat d’or sans marquage

Si la législation française (ainsi que d’autres lois nationales) impose de se référer à la qualité d’or d’une gemme par l’utilisation de poinçons, il est généralement nécessaire d’évaluer spécifiquement le titre d’Or. Ainsi que pour revendre une gemme dans le cas d’un particulier, ou tout simplement si l’on veut la réparer ou la modifier dans le cas d’un bijoutier.

En effet, souder un objet en or nécessite l’utilisation d’une finesse précise du métal pour réaliser la soudure. Le métal d’apport a une teneur en or inférieure à la teneur en or de la gemme utilisée pour la soudure. Habituellement, pour souder des bijoux en or 18 carats, on utilisera de l’or 16 ou 14 carats.

Dans le processus de revente d’or pour quantifier la transaction, deux parties (acheteur et vendeur) s’assurent de la qualité de l’or échangé par analyse chimique ou mesure électronique.

Dans le premier cas, un kit de test d’or a été utilisé composé de flacons contenant de l’eau régale de différentes concentrations, suivi d’un test d’induction.

Les techniques modernes permettent maintenant la production d’or d’une pureté de 99 999 % également connu sous le nom d’or 59, cependant, actuellement, seul le bureau de la Monnaie royale canadienne peut produire de l’or pur tel que celui-ci.

Découvrez aussi nos articles de Blog