Définition : Piéfort

Le piéfort ou pied-fort est un modèle de monnaie qui a été façonnée en quelques exemplaires. Il est semblable à une pièce de monnaie courante sauf que son épaisseur est doublée, triplée, voire même quadruplée. Parfois, le modèle n’a pas été sélectionné pour une frappe courante, il peut ou ne pas porter la mention « Essai ».
Un piéfort est généralement fabriqué avec du métal commun ou de qualité supérieure. Frappés en or, ils servaient aux collections royales. Autrefois, sa fonction était de transmettre un motif de gravure aux nombreuses gravures et fonderies du territoire. Toujours en production aujourd’hui, il porte une valeur de prestige et d’objet de collection.
Les premiers piéforts apparaissent au XVIe siècle.

Le Piéfort représente un prototype à titre d’exemple pour la production d’une nouvelle pièce qui devait être frappée avec tous les ateliers du Royaume de France. Les graveurs seront alors chargés de recréer le pied-fort qui, grâce à sa double épaisseur, est facilement identifiable pour produire des monnaies de son type actuel, et donc à ne pas confondre avec les monnaies courantes.

Jusqu’en 1968, la frappe des Piéforts était rare et correspond à la création de la nouvelle monnaie de la Monnaie de Paris.

Les caractéristiques d’un piéfort

Aujourd’hui, le Piéfort est devenu une pièce rare et recherchée par les collectionneurs. Il faut savoir que la monnaie de Paris est apparue jusque dans les années 1990, dans tous les métaux pour créer de nouvelles pièces. Le Piéfort étant devenu un objet de collection, certaines de ces pièces ont été frappées en grande quantité et d’autres en petite quantité, ce qui les a rendues rares.
Jusqu’en 1968, les Pied-forts a été émis de la sortie d’une nouvelle monnaie, faite du même métal. Après 1968, la plupart d’entre eux qui étaient modernes ont été produits régulièrement et parallèlement à chaque émission annuelle standard de pièces en Argent, Or ou Platine, en très petites quantités.

La plupart sont émises sous la monnaie dite « Belle Épreuve », c’est-à-dire avec des champs très polis (fond) et des finitions mates sur leurs surfaces en relief pour montrer leur savoir-faire. Il arrive que le modèle de Pied-fort ne soit pas conservé pour être frappé en monnaie commune. Dans ce cas, un piéfort peut ou non comporter la mention « Essai », rendant l’ouvrage rare et recherché par les collectionneurs.

Les avantages d’un Piéfort

Avant tout, l’achat d’une pièce de monnaie est surtout une activité de collectionneurs en principe. Cependant, il est possible qu’un collectionneur achète pour investir, par exemple en faisant un achat de Piéforts.

Un investissement dans des pièces de collection est un placement dans du métal, de l’or ou de l’argent. Le véritable avantage de cette forme d’investissement est qu’il s’agit d’une mesure anti-crise à long terme.

En effet, ce placement présente des avantages au regard de deux paramètres : l’effet de rareté et la valorisation dans le temps, qui font monter les prix par rapport à leur valeur faciale. Mais comment investir dans les pièces de collection comme acheter des Piéforts ? Le premier réflexe à avoir est de ne pas se précipiter dans l’achat de pièces de collection pour éviter de payer un montant supérieur à leur valeur actuelle.

De plus, il est plus logique d’acheter quelques objets de valeur que quelques objets de moindre valeur. Pour ce faire, il faut savoir choisir les devises les plus intéressantes sur le marché, en fonction de leur histoire ou de leur origine. Dans ce cas, les pièces de monnaie provenant de collections d’origine étrangère ont plus de valeur.

Découvrez aussi nos articles de Blog