Définition : poinçon de maître

Le poinçon de maître, ou poinçon d’orfèvre est la signature du bijoutier qui a fabriqué le bijou. Tous les bijoux ne le portent pas, peut-être parce qu’il s’estompe avec le temps, ou parce qu’un redimensionnement ou une modification l’a fait tomber.

Lorsqu’on parle d’un joaillier, on utilise généralement le terme maître ou maître joaillier.

Depuis le règne d’Henri IV, l’artisanat est régi par des corporations et la joaillerie ne fait pas exception. Pour qu’un apprenti obtienne le droit de noter son propre travail, il doit obtenir une maîtrise. Il a ensuite proposé un chef-d’œuvre à un jury de confrères. À la réussite de cet examen, il prend le titre de Maître. Avec la Révolution française, le système corporatif a été dissous, mais l’accès à la profession est resté essentiellement le même. Avec l’aura particulière qui entoure les joailliers français, il est courant de continuer à les identifier par cet ancien titre de Maître, démontrant tout le respect que nous avons pour la profession.

Les caractéristiques d’un poinçon de maître

Le poinçon de maître est facile à reconnaître grâce aux traits distinctifs de tous les poinçons qui existent. Sa forme est restée la même depuis l’année 1797. Le signe doit être en forme de losange, horizontalement ou verticalement, et doit comporter les initiales du joaillier et la signature (ou emblème) qui le concerne. Par exemple, la maison Cartier, dont l’empreinte de fabricant a changé plusieurs fois au XXe siècle, possède toujours un croissant de lune.

Il est également officiellement enregistré à la douane, où il est estampillé sur une plaque métallique pour le stockage. Grâce à ce procédé, on retrouve les empreintes des plus anciens orfèvres et joailliers.

L’endroit où la marque du fabricant doit être apposée est également précisé. On le retrouve sur les bijoux en bout de bague, près du fermoir, ou encore en bas de bague. Le but est que le poinçon de maître ne change pas l’image de la beauté du bijou.

Il existe des collections qui répertorient tous les poinçons de maître connus. Tous les poinçons ne sont pas forcément répertoriés, ce qui rend parfois les recherches un peu compliquées ! Dans ces collections, ils peuvent être trouvés en recherchant par le différend ou par les initiales.

Les avantages d’un poinçon de maître

Grâce à un poinçon de maître, il est facile de connaître quel atelier a fabriqué un bijou. Il est le garant de l’excellence de son travail, une réputation qui remonte à la Renaissance et perdure encore de nos jours. Cela peut également avoir un impact énorme sur la valeur d’un bijou. Grâce à lui, il est possible de définir la marque du bijou ou encore un atelier avec de grands créateurs.

Aujourd’hui, cette marque est la preuve du savoir-faire d’un maître joaillier, à l’heure de la mondialisation et de la délocalisation. L’achat d’un bijou qui dispose d’un poinçon de maître est la preuve qu’il a été bien travaillé, suivant une bonne technique et un bon savoir-faire.

Le poinçon de maître est aussi important que la marque du métal, elle renseigne sur l’origine du produit. Grâce à cette empreinte, de nombreuses années plus tard, nous pouvons découvrir qui a fabriqué la pièce. Malheureusement, toutes les marques de fabricants ne sont pas répertoriées. Certains sont plus connus que d’autres, comme les enseignes des ateliers qui ont travaillé autrefois pour les grandes maisons de la place Vendôme.

Découvrez aussi nos articles de Blog