Définition : Electrum

L’électrum désigne l’alliage rencontré à l’état naturel et qui se compose en proportions variables d’or et d’argent. En numismatique, l’électrum est un alliage formé de façon artificielle et est appelé « or vert ». En plus de l’or et de l’argent, l’électrum renferme aussi en petite quantité de platine, de cuivre, de fer, du bismuth ou autres. Les proportions de l’or et de l’argent dans l’électrum varient en fonction de sa source. La couleur de ce métal varie de l’or pâle à l’or brillant selon la quantité d’or qui est présent dans l’alliage. Lorsqu’il est de couleur Brassy, cela montre qu’il contient une grande quantité de cuivre. L’alliage naturel a été très utilisé durant l’Antiquité pour émettre des pièces de monnaie. L’électrum servait également d’objet de décoration des bijoux, des statuts ou autres. L’histoire a révélé que les Lydiens considérés comme les inventaires de la monnaie possédaient une source d’or. Certaines fouilles américaines ont également attesté l’existence d’une métallurgie de l’argent et de l’or. Les techniques d’affinage de l’or sont peu connues dans l’Antiquité. L’électrum reste donc le métal précieux le plus populaire et plus apprécié.

Les premières pièces de monnaie utilisées en Occident étaient aussi produites à partir de l’électrum. La pièce de monnaie en électrum est plus dure et plus résistante aux chocs que celle fabriquée avec de l’or pur. La principale source d’électrum dans le monde moderne est l’Anatolie. On peut aussi trouver ce métal en de petites quantités au Nevada. La médaille du prix Nobel moderne est constituée de l’électrum synthétisé plaqué d’or. Il faut noter que ce métal possède une réflexivité élevée. Il est ductile et facilement malléable et est assez résistant à la corrosion.

Découvrez aussi nos articles de Blog